Régler la caisse claire :

Retournez la caisse claire et commencez par régler la peau de résonance. Baissez le timbre et intercalez une baguette entre la peau et le timbre (la baguette repose sur le cerclage). Ainsi le buzz du timbre ne vous gênera pas dans l’accordage de la peau de résonnance. Serrez les tirants, 2 par 2 (un tirant et son opposé) avec les doigts au maximum. Munissez-vous de la clef de serrage et effectuez un demi tour sur chaque tirant, en étoile, dans le sens des aiguilles d’une montre, un tirant puis son opposé. Vérifier la tension de chaque tirant, l’accordage doit être homogène et produire la même note. Reproduisez cela 4 fois (à la fin, il y aura 2 tours de clefs sur chaque tirant). Il est conseillé de tendre la peau de résonance au maximum, vous obtiendrez un son ouvert dans toutes les amplitudes, du plus ‘fat’ au plus tendu. Revérifiez la tension de chaque tirant, elle doit être la même partout.

Passons maintenant à la peau de frappe. Retirez la baguette et retournez la caisse claire. Procédez exactement comme la peau de résonance. Demi tour de clef, tirant et tirant opposé, en étoile. En fonction de la tonalité que vous souhaitez, reproduisez 1 ou 3 fois. Enclenchez le timbre, serrez ou desserrez la molette. Si vous tendez le timbre, le son sera sec, si vous le détendez, la résonance du timbre sera plus longue. C’est une version « académique » du réglage d’une caisse claire, chaque batteur possède ses propres astuces, à vous d’expérimenter.

Régler les toms :

Munissez-vous d’une clef d’accordage de batterie. Ensuite, baissez le timbre de la caisse claire. Commencez par régler la peau de résonance du tom aigu. Serrez chaque tirant avec vos doigts au maximum (En étoile, c’est à dire tirant et tirant opposé) dans le sens des aiguilles d’une montre. Selon les modèles de peau utilisés, pressez fortement avec votre paume le centre pour faire craquer la colle du cerclage de la peau. Resserrez de nouveau les tirants avec les doigts, toujours en étoile.

Avec la clé, tournez un demi tour sur le premier tirant. Faites de même sur le tirant opposé. Accordez en étoile pour que la tension soit la même sur tous les tirants. Au final il faut que la peau épouse le fût de manière homogène. Très important : le cerclage de la peau doit être parallèle au chanfrein (le bord du fût) sur l’ensemble du fût. En fonction de la hauteur de note désirée, effectuez 1, 1-1/2 ou 2 tours de clefs sur chaque tirant (Attention, toujours en étoile). Vérifiez que la tension de chaque tirant est identique en tapant en face du tirant, à 3cm du bord. La hauteur de note doit être la même en face de chaque tirant. Veillez à l’accordage de la peau de résonnance qui joue un rôle capital sur la projection et le sustain (longueur de la note) du son final. Procédez de même avec la peau de frappe. La tension de la peau de frappe influe sur la hauteur de la note. La tension de la peau de résonance influe sur le sustain.

Résultat obtenu en fonction de la tension des 2 peaux :

Accordées à la même hauteur : son et sustain optimales

• Peau de résonance accordée plus bas : augmente le sustain et les basses.

• Peau de résonance accordée plus haut : longueur de note plus courte.

Faites de même pour chaque tom.

Régler la grosse caisse :

Placez votre poing et forcez légèrement sur le centre de la peau de frappe. Des plis apparaissent sur le bord du fût. Maintenez la pression et faites les disparaitre en serrant tirant et tirant opposé, en étoile dans le sens des aiguilles d’une montre. Quand les plis de la peau ont disparus, lâchez la pression. Faites de même avec la peau de résonance.

Peaufinez votre son : détendez la peau de frappe pour avoir de l’attaque et du grave. Tendez légèrement plus la peau de résonance pour obtenir des mediums.

Remarque : Si il y a un évent de décompression (trou dans la peau), il y aura moins de sustain et le son sera plus contrôlable (mais moins ouvert).

Voir nos vidéos de réglage

Voir notre caisse claire Toplug la liberté de réglages absolue