La pédale de grosse caisse est un élément très important dans la batterie. C’est avec elle que vous allez jouer votre grosse caisse au pied. Et le ‘kick’, c’est toute la colonne vertébrale de votre jeu ! Donc, sujet sensible où l’on va aborder les différents types de transmission, battes, réglages etc. Pour y voir plus clair dans la réponse à la question posée…

Franchement, on ne peut pas être objectif !

ASBA a produit de nombreuses années une pédale de grosse caisse devenue iconique : La pédale Caroline. Distribuée par Ludwig sous licence sur tout le continent américain pendant une décennie (70-80s), la pédale Caroline est encore considérée aujourd’hui comme l’une des meilleures pédales de grosse caisse n’ayant jamais été fabriquée. De Joe Porcaro à Mitch Mitchell en passant par

John ‘JR’ Robinson, les batteurs les plus prestigieux dans le monde en ont fait leur pédale de prédilection en tournée et en studio. Le

secret de ce succès ? L’innovation avant tout, au service du confort de jeu et de la performance. Ainsi ‘la Caroline’, (du prénom de l’une des filles de Daniel Humair avec qui cette pédale a été inventée) recèle de véritables trésors d’ingéniosité qui ont définitivement marqué l’histoire de la batterie. Devenu objet de collection recherché par tous les passionnés, cette pédale emblématique va renaître très bientôt sous la forme d’une réédition ! Nous y travaillons actuellement, d’arrache pied (aïe!).

Une pédale de grosse caisse, comment ça marche?

La grosse caisse, c’est l’élément le plus imposant d'une batterie. Elle se joue généralement à la pédale (mais pas forcément !). Elle est composée d’une semelle (ou ‘footboard’), la plate-forme sur laquelle votre pied est posé. L'action de votre pied sur la semelle met en mouvement la batte qui frappe sur la peau de votre grosse caisse. Un ou deux ressorts assurent le retour de la batte après son impact sur la peau de frappe.

Simple ou double pédale de grosse caisse ?

Tout dépend de votre niveau… Nous conseillons aux débutants d'opter pour une simple pédale de grosse caisse. Et on connaît des batteurs très expérimentés capable de jouer plus vite avec une simple pédale que d’autres avec une double… Tout est question de technique ! Mais généralement, une double pédale de grosse caisse permet de frapper plus vite, on vous l’accorde. Deux battes s’actionnent sur une seule grosse caisse, l’une pilotée directement par la pédale où les battes sont fixées, l’autre par une autre pédale positionnée sous l’autre pied, reliée par un cardan à la première. En gros, vous jouez comme si vous disposiez d’une double grosse caisse (une à chaque pied) mais en n’utilisant qu’une grosse caisse ! Bien entendu, si vous utilisez deux grosses caisses, vous aurez besoin de deux pédales de grosse caisse simples…

Quel système de transmission choisir ?

La transmission, c’est la pièce qui relie la semelle à la batte. Il existe plusieurs systèmes. La pédale Caroline était équipée d’une transmission type courroie automobile (belt drive) qui conférait un grand confort de jeu et beaucoup de souplesse. L’usage de la chaine (type chaine de vélo mais en plus fin) est aussi très courant et particulièrement recommandé pour les débutants. Les pédales à entraînement direct (direct drive) sont quant à elles plutôt destinées aux batteurs confirmés.

Quel type de batte choisir ?

Il existe de nombreux types de battes, en plastique, en bois, et même en roue de skate board ! Les plus courantes et les plus faciles à jouer restent les battes en feutre, disponibles en plusieurs duretés et en plusieurs faces, accessibles aux débutants et très polyvalentes.

Le réglage

Pour régler votre batte à la bonne hauteur, laissez appuyé votre pied afin qu’elle soit en contact avec la peau de frappe. Réglez la batte afin qu’elle soit parfaitement au centre de la peau. Pour le réglage du ressort, faites à votre convenance en trouvant le bon équilibre entre dureté et retour de la batte, tout est question de feeling. Un ressort trop détendu vous fera perdre en rapidité, un ressort trop tendu sera trop inconfortable à jouer sur la durée…