Aux origines de la Batterie.

L'instrument de musique du métissage et de la modernité.

La Batterie descend de l'histoire ancestrale et pluriculturelle des percussions ; famille d'instruments de musique parmi les plus anciens du monde. Elle est composée d'une grosse caisse autour de laquelle sont initialement associés : une caisse claire dérivée du tambour d’ordonnance européen, des cymbales originaires de Turquie, de Chine et d'Inde et des toms proches des tambours rituels utilisés sur tous les continents.

Le terme batterie précise clairement une notion d'ensemble à l'instar de la batterie de cuisine, de canons etc. Le terme désigne également les musiciens qui jouent au pupitre des percussions dans un orchestre classique ou dans les batteries-fanfares.

Tout jeune instrument de musique, la batterie n'a qu'une centaine d'années…

Née avec le Jazz, la batterie participe à l'évolution des musiques populaires pour devenir le cœur du son des musiques actuelles. Issue de l'emprunt aux cultures ancestrales en détournant l'usage traditionnel des percussions ethniques, la batterie est issue des bouleversements techniques et culturels du 19ème siècle.

Aux USA, les Drums set ou Drums kit sont initialement nommés Trap Kit. Le terme Trap est la réduction du terme contraption qui, en français, peut être traduit par l'expression «machin». Les premières batteries seraient-elles finalement un ensemble de «trucs» et de «bidules»?

En France, elles sont initialement nommées un Jazz-Band, puis un Jazz, comme la musique...

Les premiers batteurs délaissent quelque peu les marching-bands pour jouer au sein de petites formations au coin des rues mais aussi dans des bars, des dancings, des music-halls... Ils se produisent également comme attraction lors des fêtes foraines, dans les cirques et au cinéma pour réaliser les bruitages de films muets jusqu'en 1927... Un seul percussionniste rassemble les instruments autour de lui et réalise le tour de force de faire à lui seul, ce qui est habituellement produit par trois musiciens. Il invente de nouvelles techniques, il crée une gestuelle et de nouveaux rythmes... Grâce aux pédales, le batteur devient un homme-orchestre. Il joue avec ses quatre membres et se différencie alors du percussionniste. Il a désormais en solo, la mission de réaliser des polyrythmies et de proposer une multitude de couleurs sonores...

Avec la caisse claire, la grosse caisses et les toms les instruments de la batterie moderne sont désormais réunis. C'est alors, avec l'amélioration du hardware, c'est à dire les différents pieds et fixations de ses éléments, que la batterie évolue. En 1942, Slingerland encore, propose avec ses modèles Radio King un tom basse avec des pieds coulissants fixés sur le fût.

En 1952, apparaît une potence mobile fixée sur un tube en forme de banane qui se transforme par la suite avec une rotule. Ce concept est déjà initié par ASBA avec la batterie Be-bop en 1948. Il faut attendre 1959 pour que la marque Rogers propose un système de potence parfaitement articulé. En 1963, la taille des fûts prend la norme internationale : le pouce. Les tailles retenues sont de 12,13,14,16 pouces. 1 pouce est égal à 2,54 cm.

Dans les années 70, la majorité des batteries sont proposées avec 5 fûts : trois toms de 12,13,16, une caisse claire de 14 et une grosse caisse de 20 ou 22 pouces. Une double grosse caisse peut aussi être envisagée.

En 1978, la marque Remo invente le RotoTom qui est monté sur cadre et un châssis en acier sans fût. C'est en faisant pivoter le cadre sur un axe que l'on peut faire varier la hauteur de la note. Ils sont proposés aux diamètres de 6 à 18 pouces. Un système proche du brevet déposé par Adolphe Sax en 1852 propose un ensemble de cymbales constituées d'un cercle métallique sans aucune caisse de résonance. C'est en effet le diamètre et non la profondeur du fût qui détermine la hauteur des notes.

En 1980, la marque anglaise Arbiter réalise également une batterie très transportable avec ce concept. Dans les années 80, les marques fabriquent des fûts de différentes profondeurs. Les batteries françaises Jacques Capelle proposent des fûts dits Turbo, avec une grosse caisse du double de la profondeur habituelle. 

L'innovation continue avec le système Rims qui permet d'accrocher les fûts à l'aide d'une suspension fixée dans les tirants, au niveau du cerclage, sans percer les fûts.

Aujourd'hui, de nombreux batteurs sont également adeptes de l'utilisation d'un trépied de caisse claire pour soutenir le tom médium, sans potence fixée sur la grosse caisse. Des Clamps permettent de fixer l'ensemble des éléments de la batterie sur un Rack inspiré de ceux déjà utilisés dans les années 30.

Découvrez l'histoire des éléments d'une batterie de percussions

Les matériaux

Pour les modèles d'entrée de gamme, la plupart des marques utilisent...

La caisse claire

La caisse claire est une mutation du tambour d’ordonnance...

La grosse caisse

La grosse caisse est le plus gros et le plus grave des tambours...

Les toms

Les toms trouvent leur origine auprès de petits tambours chinois...

Les cymbales

Les cymbales, très anciennes, remonteraient à 1200 avant JC...

Les peaux

Les peaux actuelles sont en réalité des membranes de Mylar...

La pédale de grosse caisse

La plus ancienne pédale de grosse caisse connue serait attribuée à...

La pédale High hat

L'ancêtre de la pédale charleston date du 3ème siècle...

Accessoires & hardware

Les accessoires, le hardware, est l'ensemble du matériel qui permet...

Les baguettes

Les bois les plus utilisés pour la fabrication des baguettes sont l'érable et...

Les balais

Jelly Roll Morton, pianiste, chef d'orchestre, compositeur est l'un des inventeurs...

Cette courte histoire de la batterie a été rédigé par Philippe Nasse.

Batteur, commissaire d'expositions et réalisateur de films, Philippe est l'auteur de l'exposition « Roll & Swing » au MuPop, Musée des musiques populaires à Montluçon. Il prépare un livre sur l'histoire d'ASBA et un autre ouvrage sur la naissance de la batterie en France. Il propose une conférence spectacle et une exposition itinérante «Faut que ça swing' ! » sur l'histoire de la batterie. http://www.jazz-band.fr

Suivez l'aventure de la Manufacture Française de batteries !

Liste des pages dans L'histoire de la batterie :